Le Jardin de France en pente douce – Dodécaudax avril 2015

Il est bon parfois de revenir, sur les lieux de sa jeunesse, afin de découvrir sous un autre angle des lieux dignes du Paradis. Par conséquent, à défaut de me rendre à Saint-Gilles-Croix-de-Vie pour un « bike trip » intitulé « La route des vacances du petit Nicolas Abdoujaparov », j’ai décidé de voyager entre lieux de pouvoir (Richelieu, Villandry, Saumur, Monsoreau, etc.) et sources d’inspiration d’illustres auteurs (Rabelais, Balzac, Perrault, etc.).

Let’s go pour le Dodécaudax – Avril 2015…un « bike trip » de plus de 200 Km, en moins de 10h, qu’aucun touriste japonais n’a encore réussi à réaliser même en autocar Archambault !

Azay-le-Rideau en chachette !

Azay-le-Rideau en cachette !

La première partie, de ma randonnée, me conduit vers le château d’Azay-Le-Rideau qui est l’un des joyaux de la Renaissance. Avant d’arriver à cette 1ère étape, j’ai tout d’abord pris soin de passer devant l’ancienne laiterie La Vie Claire de « Nanard himself » à Champigny-sur-Veude. Puis, j’ai aussi bien évidemment fait un crochet par l’Île-Bouchard afin de glaner quelques « encouragements divins » en arrivant sur le parvis de l’Eglise Saint-Gilles (lieu d’apparition de la Vierge Marie et de l’Ange Gabriel ! ).  Lire la suite

La « Seine-Tsé-Kiang » jusqu’à Tigreville ! – Dodécaudax mars 2015

Le défi était de taille car il fallait rallier Tigreville ou Villerville (pour les partisans de l’appellation républicaine) avant 18h afin de sauter, en gare de Trouville, dans l’express de 19h12 pour Paris .  Il fut accompli « sans bandeaux sur les yeux »  mais avec quelques pertes du tracé initial…mais les plus belles batailles ne se gagnent pas sans coup d’éclat !

Pourtant, ce parcours fut tracé au cordeau avec un départ planifié à 7h pour être certain de rentrer dans les délais. Néanmoins, la perte du triple A a des effets indirects insoupçonnés ! D’une part, les DDE locales sont de plus en plus chiches pour mettre des panneaux directionnels. D’autre part, le niveau scolaire a considérablement baissé, notamment en géographie, car il est de plus en plus fréquent que les autochtones ne connaissent pas le village voisin. Enfin, le ralentissement économique, toujours lié à cette perte de Triple A, fait que je ne souhaite pas invertir dans un Garmin qui dépersonnalise l’esprit randonneur !

Trêve de plaisanteries, ce fut une randonnée cinématographique digne de la douce mélodie du film « Un singe en hiver ».

"Ca va être dantesque. On va leur repeindre, leur ciel"

« Ca va être dantesque. On va leur repeindre, leur ciel »

Lire la suite

Pour 100 balles, tu reviens de la mer !

Le principe originel du vélo est d’aller d’un point A à un point B et non de réaliser des boucles comme nous le faisons régulièrement dans le cadre de nos sorties, BRM et autres Brevets Audax.

Partant de ce principe et voulant donner un peu de piment « cinématographique » à mon prochain Dodécaudax, je me suis donc mis en quête d’une ville distante d’environ 200 Km à rallier dans la journée.

Le choix fut aisé tant le film « Un Singe en Hiver » reste une valeur sûre cinématographique tout en offrant le village de Tigreville comme point B à moins de 210 Km de Versailles.

El Matador brandissant la cape d'arrivée à Tigreville !

El Matador avec la cape d’arrivée à Tigreville !

Lire la suite