La « Grande Classique » Paris-Versailles

Mon objectif était de réaliser moins de 1h30 sur cette course pédestre afin de prendre ma douche « at home » avant 12h30. Le résultat fut au rendez-vous avec un temps de 1h29mn00s….mais ce fut au prix d’un long sprint sur l’avenue de paris où les cuisses brûlaient littéralement !

Il faut donc croire que l’entrainement cycliste porte ses fruits et repousse le seuil d’aérobie sur les autres disciplines de fond.

En 2015, j’espère passer passer sous 1h20…il faudra gagner environ 25 secondes au kilomètre.

unnamed (6)

Au niveau du menu « Parcours », il reste immuable avec un départ sous la Tour Eiffel.  L’entrée est constituée d’une longue procession, d’environ 6 km, le long de la Seine avant un virage à gauche qui vous propulse d’un coup vers une atmosphère pyrénéenne ou alpestre …..avec la fameuse Côte des Gardes. Le plat de résistance reste une succession de routes vallonnées dans la forêt de Meudon avant la non moins célèbre Côte du Cimetière. Enfin, le déssert est constitué d’une longue ligne droite, en faux plat montant, sur l’avenue de Paris en direction du Château de Versailles.

Tous les ans, cela reste un fantastique stade ambulant de 25.000 coureurs !

Dossard Paris-Versailles 2014

Running - 17 tournants - Nicolas Bodin

 

 

Publicités